Les NADIs

Le mot sanskrit NADI provient de la racine « NAD » qui signifie « mouvement ». Les NADIs représentent des trajets ou des canaux subtils au travers desquels le PRANA (l’énergie vitale) circule en permanence dans les différents corps de l’être humain.

Certains NADIs sont grossiers, perceptibles au niveau physique, comme par exemple les veines, les artères et les nerfs. Mais la plupart des NADIs sont extrêmement subtils, échappant ainsi à l’observation à l’oeil nu ou à tout autre instrument extérieur de mesure.

Il y a une liaison très étroite entre les NADIS et le corps physique, entre le corps physique et le mental, entre le mental et le PRANA. Ainsi, la purification des NADIs est l’élément essentiel dans la purification du corps physique; quand le corps physique et les NADIs sont purifiés, le PRANA peut agir librement dans le corps humain et ses fonctions sont parfaitement remplies; le mental et les structures subtiles qui composent le corps astral seront à leur tour également purifiés.

La purification des NADIs, du corps et du mental facilite l’ascension de KUNDALINI SHAKTI, ascension sans laquelle aucune réalisation spirituelle significative ne peut intervenir. Cette purification peut être obtenue au travers de la pratique des postures (ASANAS), techniques de contrôle de la respiration (PRANAYAMA) ou autres pratiques spirituelles.

BHUTA SUDDHI TANTRA affirme qu’il y a au total 72'000 de NADIs, PRAPANCHASARA TANTRA estime leur nombre à 300'000 tandis que SHIVA SAMHITA mentionne le chiffre de 350'000. Quelque soit leur nombre exact, il est certain qu’il n’y a pratiquement aucun point du corps humain qui ne soit pas sensible pour capter l’énergie vitale, la transformer et la transmettre.

Parmi ces nombreux NADIs, les rôles les plus importants reviennent aux NADIs suivants: IDA, PINGALA, SUSHUMNA NADI.

SUSHUMNA NADI est le canal qui s’élève au centre de l’axe vertébral qu’elle traverse du bas jusqu’en haut, en SAHASRARA. Le dernier point de SUSHUMNA NADI est BRAHMARANDRA – la porte de BRAHMAN, située au sommet de la tête. Dans le cas de la plupart des êtres humains, SUSHUMNA reste fermé et PRANA circule à travers IDA et PINGALA NADI. L’ouverture de SUSHUMNA se produit graduellement lorsqu’une personne réalise des efforts pour élever son niveau de conscience, laissant ainsi place pour l’ascension de KUNDALINI SHAKTI.

A gauche de SUSHUMNA se trouve IDA NADI, le nadi « lunaire » tandis que à droite se trouve PINGALA NADI, le nadi « solaire ».

IDA et PINGALA se séparent de SUSHUMNA au niveau de MULADHARA CHAKRA, mais ils le rejoignent au niveau de AJNA CHAKRA, avant de se quitter de nouveau pour pénétrer dans les narines gauche et respectivement droite. AJNA CHAKRA est en relation avec l’hémisphère cérébral droit et PINGALA NADI est en relation avec l’hémisphère cérébral gauche.

Lors de l’ouverture de SUSHUMNA NADI et l’entrée partielle de KUNDALINI SHAKTI dans ce canal, l’activité de IDA et PINGALA baisse sensiblement; quand KUNDALINI SHAKTI entre complètement dans SUSHUMNA, l’activité des deux NADIs s’arrête. Quand IDA NADI est actif, PINGALA NADI arrête son activité; quand PINGALA NADI est actif, IDA NADI est inactif.